Bienvenue sur mon blog

Kafanaaaa

Si le diable a ses entrées sur cette planète, l’un de ses points de chute favoris pourrait bien être l’un de ces insolites kafanas qu’on peut trouver un peu partout en Macédoine.
Qu’est-ce qu’un kafana en théorie? Simplement un lieu où l’on peut se rassasier tout à la fois de nourriture, alcool et musique.
Par extension, où l’on peut se rassasier. Tout court.

Grappes de gars à la démarche éthylique, venus pour oublier…
Les enceintes braillent du turbo folk inaudible, la rakija coule à flot.
Peu à peu, apparaissent aux quatre coins de la salle d’humbles nymphettes…. les extravesnaaaa s’il vous plaît, alias bouts de chair sans âge pour alcooliques dépressifs.
Elles couinent dans leurs micros, elles se frottent à qui le veut bien, parfois si elles font ça bien, on leur glisse un billet dans le soutif, ou dans la culotte…
Au fur et à mesure que la nuit défile, tout prend de moins en moins de sens…. amas compact, suant. Bordélique.

A Kavadarci, on trouve deux kafana de ce type…
Le premier : Martinik. Si tu prononces le nom, les gens grimaceront. Te diront que leur vieil oncle Vlatko va y perdre un bout d’âme de temps en temps.
Mais bon, c’est la rue principale. Ca reste envisageable. Tolérable.

L’autre… tu auras besoin d’un taxi, qui s’engouffrera sur de petites routes escarpées dans une nuit épaisse, et conduira plus de 20 mn pour t’emmener… le plus loin possible de tout. Histoire d’accentuer le côté voyage en enfer… histoire de décourager les moins fous…. histoire de pouvoir exprimer la pasioooooon, en toute tranquillité.
Quand tu atteins l’antre, fais attention aux locaux… ils auront tendance à se dire que tu payeras à la fin pour tout le bar… l’addition peut donner lieu à de surréalistes échanges… part du jeu que tu as choisi de jouer.
Ne survit pas en enfer qui veut…

15 décembre, 2010 à 13:19


Laisser un commentaire